La position basse du thérapeute

C'est la particularité de cette technique : le thérapeute adopte une position basse.

Cela signifie qu'il n'est pas celui qui détient le savoir. Il ne plaque pas d'étiquette sur une pathologie. Il formule rarement des interprétations. 

 

Le thérapeute se tient un pas derrière son patient, comme pour l'assurer. Il suit donc le cheminement de celui-ci, tout en le guidant par des questions précises.

Par ce cheminement, ensemble, le patient prend pleinement conscience de ses problèmes, et peut avancer ensuite vers des solutions.